Lettre aux parents du ministre de l’Éducation

le 24 juin 2020

Lettre aux parents du ministre de l’Éducation

Chers parents,

Je vous écris à l’approche de la fin officielle de l’année scolaire 2019-2020. Malgré les difficultés que nous avons rencontrées face à la COVID-19, je vous sais gré de la détermination et de la motivation dont vous avez faire preuve. Je sais que les choses n’ont guère été faciles, mais le soutien dévoué que vous avez apporté à vos enfants au cours des derniers mois a été à la fois rassurant, constructif et extrêmement encourageant. Nous continuerons de veiller au bien-être de vos enfants et à la poursuite de leur apprentissage. Votre rôle en tant que parents et tuteurs est essentiel à la concrétisation de cette ambition.

Nous savons que la prochaine rentrée scolaire ne ressemblera peut-être en rien à la rentrée dernière, il y a à peine 10 mois.

Aujourd’hui, j’ai annoncé le plan du gouvernement pour la réouverture sécuritaire des écoles. Certes, nos mesures face à la COVID-19 placent clairement l’Ontario sur une trajectoire positive, mais mon objectif consiste à veiller à ce que le système éducatif soit prêt à faire face à tous les scénarios possibles en septembre. Dans cette optique, j’ai demandé à tous les conseils scolaires de se préparer à trois scénarios :

  • le retour à l’enseignement traditionnel en classe, dans le respect des règles de santé et de sécurité
  • la poursuite de l’enseignement en distanciel, notamment le recours à l’enseignement synchrone en ligne et en direct
  • un modèle d’enseignement adapté, qui combine enseignement en présentiel et en distanciel, dans le respect des règles de santé et de sécurité qui restreignent le nombre d’élèves à 15 par classe

Nous espérons que la situation sanitaire continuera de s’améliorer et permettra aux conseils scolaires d’offrir une expérience d’enseignement traditionnel en classe dès que les conditions de sécurité seront réunies. Les autorités sanitaires locales et régionales contribueront, en collaboration avec un groupe d’experts médicaux mis sur pied par le ministère de l’Éducation, à tracer la voie à suivre pour garantir la bonne prise en compte des réalités du terrain dans les différentes collectivités.

Je tiens à préciser quelques-uns des principes qui ont guidé les directives que nous avons données aux conseils scolaires en vue de l’élaboration de leur plan de réouverture.

Premièrement, nous devons reconnaître que vous devez avoir le choix en tant que parents. Vous m’avez clairement fait part de ce souhait, et nous veillons à ce que vous puissiez faire ce choix. La participation aux cours en classe se fera sur la base du volontariat. Nous renforcerons le programme Apprendre à la maison, nous permettrons à un plus grand nombre de familles d’accéder à des outils technologiques, et nous encouragerons la mise en place régulière de cours synchrones en direct qui profiteront indéniablement à vos enfants. Le gouvernement continuera de soutenir les parents et de mettre l’accent sur cette expérience d’enseignement efficace.

Deuxièmement, notre plan donne la priorité absolue à la santé et à la sécurité de vos enfants, du personnel et de vos familles. C’est pourquoi le gouvernement a annoncé de nouveaux financements nets pour le nettoyage, la mise en place de nouveaux protocoles de nettoyage et l’octroi d’une aide financière pour le recrutement d’autres membres du personnel d’entretien afin d’assurer la sécurité dans les écoles. Par ailleurs, notre plan a été conçu à l’issue de vastes consultations avec le médecin hygiéniste en chef, les spécialistes en santé du Groupe de commandement de l’Ontario pour la lutte contre la COVID-19, les experts médicaux de The Hospital for Sick Children, les partenaires du secteur de l’éducation, les intervenants de première ligne, les parents et les élèves.

Troisièmement, le gouvernement procède actuellement à des investissements inédits dans la santé mentale des élèves. Nous investissons 10 millions de dollars supplémentaires pour la seule année scolaire à venir, afin de permettre aux conseils scolaires d’épauler activement les élèves, compte tenu des répercussions de la COVID-19 sur leur santé mentale et leur bien-être. Cette année, les élèves bénéficieront d’un accès direct inégalé à des professionnels de la santé mentale réglementés, car le gouvernement alloue une enveloppe sans précédent d’environ 50 millions de dollars en faveur du bien-être des élèves. Les experts médicaux ont été clairs : face à la COVID-19, les services de soutien en santé mentale doivent être renforcés. Grâce à ce financement, les conseils scolaires pourront embaucher des travailleurs et travailleuses en santé mentale supplémentaires pour aider les élèves à traverser cette période difficile, réduire les délais d’attente et améliorer l’accès aux services essentiels auxquels les élèves ont pleinement droit.

Le plan de réouverture des écoles met également l’accent sur l’aide offerte aux élèves ayant des besoins d’éducation particuliers. Il prévoit notamment la planification préparatoire permettant d’assurer une transition harmonieuse en prévision du retour à l’école, la poursuite des plans d’enseignement individualisés (PEI) et des comités d’identification, de placement et de révision (CIPR), et enjoint aux conseils scolaires de planifier la reprise de l’enseignement intégral en classe pour les élèves dont les besoins sont les plus aigus. Nous demandons également aux conseils scolaires de collaborer avec leurs partenaires locaux, notamment les centres de traitement pour enfants, afin que les élèves puissent avoir accès aux soutiens nécessaires à leur réussite.

Quatrièmement, les familles se sont montrées à la hauteur de la situation et se sont rapidement adaptées à la mise en place du programme Apprendre à la maison. Notre plan prévoit de nouveaux outils numériques et contenus pédagogiques en ligne, ainsi que d’autres ressources visant à aider le personnel enseignant à poursuivre l’apprentissage au cours de l’année scolaire prochaine. Nous savons également que nous devons redoubler d’efforts pour que tous les élèves bénéficient d’un meilleur accès aux outils technologiques et que toutes les écoles disposent d’une connexion à Internet.

Cette semaine, j’ai annoncé la mise à disposition d’une enveloppe de 15 millions de dollars pour aider les conseils scolaires à acheter du matériel et à s’adapter à l’ère du numérique. Ce nouveau financement, qui vise l’acquisition de 35 000 ordinateurs de classe, permettra aux élèves de disposer des outils nécessaires pour réussir l’année prochaine.

Cinquièmement, j’ai annoncé aujourd’hui que le gouvernement investissait dans l’éducation plus que jamais auparavant. Cette année, les Subventions pour les besoins des élèves ont connu une augmentation sans précédent de 736 millions de dollars. Nous investissons des sommes records dans la santé mentale, l’éducation de l’enfance en difficulté et la technologie. D’une manière générale, tous les conseils scolaires bénéficieront d’une hausse de leurs financements en prévision de la prochaine année scolaire.

Nous ne faiblirons jamais dans notre détermination à l’égard de la santé et de la sécurité des élèves de l’Ontario, du bon déroulement de leur parcours d’apprentissage et de leur pleine réussite future.

Je remercie les parents, le personnel enseignant et les collectivités de l’Ontario pour leur soutien, leurs idées et leur attachement à la sécurité des écoles et à l’épanouissement des élèves.

Je vous souhaite un très bon été.

Le ministre de l’Éducation,

L’honorable Stephen Lecce