Déclaration du premier ministre Ford, de la ministre Elliott et du ministre Lecce sur le nouveau coronavirus 2019 (COVID-19)

le 12 mars 2020

Déclaration du premier ministre Ford, de la ministre Elliott et du ministre Lecce sur le nouveau coronavirus 2019 (COVID-19)

Le premier ministre Doug Ford, la vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott, et le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, ont fait aujourd’hui la déclaration suivante en réponse aux répercussions de la COVID-19 sur les écoles publiques à l’approche du congé de mars :

« La santé et le mieux-être des Ontariens et Ontariennes sont la priorité absolue de notre gouvernement.

Depuis le moment où la COVID-19 est devenue un enjeu de santé publique, nous avons surveillé de près l’évolution de la situation afin de protéger la santé et le mieux-être de tous les Ontariens et Ontariennes. Nous avons également pris des mesures décisives pour préparer notre système de santé provincial à faire face à tous les scénarios possibles.

Compte tenu de l’évolution rapide de la situation tant au niveau international qu’ici au pays, nous mettons en place de nouvelles mesures dès aujourd’hui.

Afin de contrôler la propagation du virus, et s’appuyant sur les recommandations du Dr David Williams, médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, et des membres de la table de commandement sur la COVID-19, le ministère de l’Éducation a émis un arrêté ministériel visant la fermeture de toutes les écoles publiques de l’Ontario pour une période de deux semaines suivant le congé de mars. Le décret à cet effet a été approuvé par la lieutenante-gouverneure de l’Ontario.

Cela signifie que les écoles de l’Ontario ont reçu l’ordre de rester fermées du 14 mars au 5 avril 2020.

Notre gouvernement est conscient de l’impact significatif que cette décision aura sur les familles, les élèves, les écoles et la communauté ontarienne au sens large. Mais il s’agit d’une précaution essentielle pour protéger la population.

Cette décision s’inscrit dans la lancée d’autres mesures que nous avons prises au cours des derniers jours afin de réagir à la propagation de la COVID-19 et de mieux protéger la santé publique. Ces mesures comprennent l’amélioration de l’accès au dépistage, l’augmentation de la capacité d’analyse en laboratoire et la mise en œuvre de nouvelles initiatives pour assurer la sécurité du public et du personnel de première ligne. En outre, notre gouvernement a prévu dans son budget de 2020 un fonds de réserve par le biais duquel nous investirons jusqu’à 100 millions de dollars pour relever les défis découlant de la pandémie.

Nous gardons à l’esprit celles et ceux qui travaillent dans d’autres institutions et infrastructures publiques. Au fil de l’évolution de la situation, la table de commandement sera prête à réagir rapidement et efficacement à tout scénario et à conseiller notre gouvernement sur les mesures à prendre pour assurer la sécurité du public et des travailleurs et travailleuses de première ligne.

Nous nous sommes engagés à travailler avec nos partenaires pour que les élèves de l’Ontario restent en santé et nous tiendrons la population informée de la situation.

Notre système de santé publique a fait preuve d’une réactivité remarquable face à la propagation de la COVID-19. Et les mesures que notre gouvernement met en place nous permettront d’empêcher la propagation de la COVID-19 dans notre province et de protéger les enfants et les familles de tout l’Ontario. »