Communiqué de presse

Sophie Ménard, élève du CSPGNO, reçoit le Prix du Gouverneur général

le 16 Février 2016

Sophie Ménard, élève de la 10e année à l’École secondaire Hanmer, recevra un hommage pour les nombreuses heures qu’elle a consacrées aux œuvres de bienfaisance à son école.  Grâce à son engagement, Sophie Ménard recevra la prestigieuse distinction, le Prix du Gouverneur général pour l’entraide. Ce prix lui sera remis par Son Excellence le très honorable David Johnston lors de l’activité UNIS pour l’action prévue à Montréal le 23 février prochain.

Depuis la création du club de bienfaisance OUICare de l’École secondaire Hanmer en juin 2013, Sophie Ménard est l’une des pionnières du club qui contribue sans cesse à l’épanouissement du groupe.  Sophie a participé activement à Unis en silence, la nuit la plus froide de l’année, National Cupcake Day, WE Day à Ottawa et aux nombreuses collectes de fonds, tant locales qu’internationales, telles que Enfant Entraide, Maison Vale Hospice et le Centre samaritain. Elle a également participé à des collectes de fonds afin de porter main-forte aux familles en besoin dans la région du Grand Sudbury. Par ailleurs, Sophie travaille bénévolement à la soupe populaire de Sudbury et offre ses services dans le cadre du programme de compostage et de recyclage de son école qui est une des premières écoles à avoir initié le programme en partenariat avec la ville du Grand Sudbury.

Jean Bigras, directeur de l’É. s. Hanmer, est très fier de la reconnaissance accordée à Sophie Ménard. «C’est un grand plaisir de travailler avec elle. Son engagement et son désir de toujours vouloir contribuer au mieux-être des autres et de faire une différence dans sa communauté et dans le monde entier nous inspirent tous à aller plus loin et de faire mieux.» 

Ce n’est pas le premier hommage remporté par un élève de l’École secondaire Hanmer.  L’an dernier, Vincent Villeneuve, ancien de l’É. s. Hanmer et désormais élève à l’É. s. Macdonald-Cartier, a également reçu le prix du Gouverneur général en raison de sa compassion, son entraide et son engagement communautaire.

Reconnu pour son innovation et son ouverture sur le monde, le CSPGNO offre une éducation publique de langue française de la plus grande qualité dans onze écoles élémentaires et huit écoles secondaires dans les communautés de Markstay, Noëlville, Grand Sudbury, Elliot Lake, Sault-Sainte-Marie, Wawa, Dubreuilville, Marathon, Manitouwadge et Longlac.

-30-