Communiqué de presse

La Folie-furieuse… un événement rempli d’émotions

le 20 Février 2015

La 11e édition de Folie-furieuse a accueilli plus de 300 élèves des 5e et 6e années des écoles publiques élémentaires de la région du Grand Sudbury. Les écoles Camille-Perron, de la Découverte, Foyer-Jeunesse, Franco-Nord, Hélène-Gravel, Jean-Ethier-Blais, Jeanne-Sauvé et Pavillon-de-l’Avenir se sont rassemblées le mercredi 18 février à l’École secondaire Macdonald-Cartier pour la Folie-furieuse. Cette activité annuelle permet aux élèves de danser, de rire et de s’amuser tout en découvrant des artistes francophones.

Ce rassemblement culturel, haut en couleur et en énergie, donne l’occasion aux élèves de bien démontrer leurs connaissances de la musique francophone par le truchement d’un quiz interactif.  Depuis le mois de septembre, les élèves étudient 10 chansons en préparation à cette «folle» activité. La compétition entre les écoles était très serrée et féroce.  Chaque école a également présenté un numéro de synchronisation-labiale à partir des chansons étudiées.

Lauréats 2015
Jeux
1re place : Jeanne-Sauvé (5e année)
2e place : Hélène-Gravel (6e année)
3e place (égalité) : Jean-Ethier-Blais (5e année) et Hélène-Gravel (5e année)

Synchronisation-labiale
1re place : Franco-Nord
2e place : Camille-Perron
3e place : Pavillon-de-l’Avenir

Le CSPGNO tient à remercier les membres du jury du concours, Lucie De La Fontaine, co-animatrice à la radio Le Loup FM et ancienne directrice d’une école de danse, Alex Tétreault, étudiant en théâtre et en science politique à l’Université Laurentienne ainsi qu’Annie Cousineau, finissante du programme de théâtre et employée du journal Le Voyageur et de la radio Le Loup FM.

Merci au Groupe 17 de l’École secondaire Macdonald-Cartier qui, sous la direction des enseignants Guy Coutu et Jacques Grylls, ont clôturé les célébrations avec un spectacle mettant en vedette des chansons étudiées et des compositions originales.  Ces élèves ont su inspirer les jeunes en transmettant leur fierté francophone.  Merci également aux élèves et aux membres du personnel enseignant ainsi qu’à tous les gens qui ont fait de cette activité un franc succès!

Reconnu pour son innovation et son ouverture sur le monde, le CSPGNO offre une éducation publique de langue française de la plus grande qualité dans onze écoles élémentaires et huit écoles secondaires dans les communautés de Markstay, Noëlville, le Grand Sudbury, Elliot Lake, Sault-Sainte-Marie, Wawa, Dubreuilville, Marathon, Manitouwadge  et Longlac.  Au CSPGNO, chacun a sa place pour grandir, il y a une place pour tout le monde! 

- 30 –