Communiqué de presse

Défi de création intensive : les élèves de la MHS arts et culture de Macdonald-Cartier ont 24 heures pour produire un spectacle!

le 14 Décembre 2016

Une trentaine d’élèves de la Majeure Haute Spécialisation en arts et culture de l’École secondaire Macdonald-Cartier relèveront un défi de taille qui manifeste le dynamisme de leur programme. En seulement 24 heures, les élèves devront concevoir et monter un spectacle multidisciplinaire qui marie l’art dramatique, la musique et les arts visuels, puis le présenter aussitôt devant public.

Cette expérience intensive de création collective débutera le jeudi 15 décembre à 8 h 30. Les élèves auront toute la journée scolaire pour concevoir et rédiger leur spectacle. Ensuite, ils consacreront toute la soirée, voire toute la nuit, à la fabrication des décors, à la mise en scène et aux répétitions.

Puis, le matin venu, ils donneront trois représentations de leur spectacle d’une durée de 30 minutes dans le gymnase de l’école. Leur public sera composé d’élèves de l’école Macdonald-Cartier, ainsi que d’élèves de 5e et de 6e année provenant des écoles pépinières du CSPGNO. Les parents et le grand public seront également bienvenus. Les représentations auront lieu le vendredi 16 décembre à 8 h 30, à 9 h 30 et à 10 h 15.

Ce défi a été lancé aux élèves par les quatre enseignants des disciplines artistiques de l’École secondaire Macdonald-Cartier : Jacques Grylls et Guy Coutu, enseignants de musique, Nathalie Trudeau, enseignante d’art dramatique et Yvonne St-Onge, enseignante d’arts visuels.

« Pour nous, l’hiver n’amène pas un blizzard, mais un blitz-art! », dit Lynn Quirion, directrice de l’école. « L’esprit de l’événement, c’est de permettre aux élèves de vivre intensément la création artistique avec toute l’excitation, la pression, le trac et le triomphe qu’elle peut comporter. C’est aussi une rare occasion de rassembler en un projet commun les élèves du Groupe 17, notre volet musique, des Draveurs, notre volet théâtre et d’OnCrée, notre volet arts visuels. La convergence de tous ces talents crée une dynamique extraordinaire et ce sera sûrement pour eux une riche expérience de développement personnel. »


Reconnu pour son innovation et son ouverture sur le monde, le CSPGNO offre une éducation publique de langue française de la plus grande qualité dans onze écoles élémentaires et huit écoles secondaires dans les communautés de Markstay, Noëlville, Sudbury, Elliot Lake, Sault-Sainte-Marie, Wawa, Dubreuilville, Marathon, Manitouwadge et Longlac.

 
– 30 –